L’organisation des vacances en situation de famille recomposée

Juin 28, 2019 | Organisation vacances

Les vacances estivales débuteront officiellement dans quelques jours. Souvent pour les familles recomposées c’est synonyme de potentiels conflits d’horaire, de disputes et de malentendus entre les ex-conjoints parents. Ces situations pourraient être évitables; découvrez comment!
4 mots à retenir :

  • communication
  • planification
  • collaboration
  • Satisfaction

Communication non violente

Pour que les vacances des parents avec les enfants soient un véritable plaisir partagé, les parents doivent faire l’effort de communiquer dans un climat orienté vers la recherche d’une entente, rester ouverts et souples en évitant d’exposer les enfants à des disputes autour de l’organisation des vacances. Au besoin prendre le temps de se rencontrer dans un contexte de médiation pour arriver à s’entendre.

 

Planification

Les vacances planifiées à l’avance évitent les malentendus. Définir la période de vacances auprès de son employeur. Se consulter avant de prendre des engagements. Informer l’autre parent de ses projets pour maximiser les moments de repos, de découvertes et d’expériences enrichissantes pour les enfants tout en tenant compte de ses besoins. Inutile d’entrer en compétition pour offrir l’impossible aux enfants. Ils ont surtout besoin d’une présence de qualité avec chaque parent.

 

Collaboration

COLLABORER pour maximiser l’expérience d’une présence plaisante et amusante avec chaque parent. Structurer les déplacements pour permettre un véritable temps de bien-être. Les enfants n’aiment généralement pas les longs trajets en voiture. Un marathon de déplacement peut être évité si les parents collaborent en ce sens.
Se déplacer à Toronto avec un parent et la semaine suivante se rendre à Halifax avec l’autre parent pourrait s’avérer être une épreuve plutôt qu’une belle expérience de vacances pour les enfants.

 

Satisfaction

Pour satisfaire le besoin de repos qu’offre la période des vacances, pourquoi ne pas prendre le temps de vivre les périodes de vacances avec les enfants pour partager des moments de détente, se rapprocher, se connaître à travers de nouvelles expériences en famille incluant les membres des nouvelles familles élargies.
L’été des enfants ne doit pas être surchargé. Les ex-conjoints/parents assistent les enfants dans leurs engagements, partagent les coûts équitablement en évitant d’exercer des pressions indues l’un sur l’autre au sujet des déboursés engendrés par les vacances.

Bonnes vacances dans un environnement humain paisible.

En cas de conflit LA MÉDIATION FAMILIALE permet une négociation et des échanges concrets et gagnants pour tous. Pour cela, contactez Jacqueline LaBrie dès aujourd’hui au (450) 442-3680 ou au 1 (888) 727-8362 (sans frais au Québec).